L'Allemagne veut oublier le passé

le
0
L'Allemagne veut oublier le passé
L'Allemagne veut oublier le passé

Evian-les-Bains (Haute-Savoie) De notre correspondant VICTORIEUSE au forceps de l'Italie en quarts de finale (1-1, 6-5 aux tirs au but), l'Allemagne ne bombe pas le torse à l'heure de retrouver son voisin français, jeudi à Marseille. Et pourtant, lors des trois derniers affrontements entre les deux pays dans une grande compétition, à chaque fois la Nationalmannschaft a douché les espoirs des Tricolores (Mondiaux 1982, 1986 et 2014). « La bête noire, ça ne veut rien dire. Le passé ne compte pas, martèle le sélectionneur allemand, Joachim Löw. Aujourd'hui, la France et l'Allemagne ont à peu près le même niveau. La France ressemble à l'Italie, même si les Français sont un peu moins défensifs que les Transalpins. » Des absents de marque face à la France Depuis le camp de base d'Evian-les-Bains, sur les bords du lac Léman, le sélectionneur allemand a d'autres problèmes à régler. Le match contre les hommes de Conte a laissé des traces. Le défenseur central Mats Hummels, suspendu, va rater les retrouvailles avec les Bleus. Comme Mario Gomez forfait pour la suite du tournoi et Sami Khedira incertain pour une finale éventuelle. Bastian Schweinsteiger, touché au genou droit, s'est contenté de faire du vélo hier. Il est lui aussi très douteux pour le match de jeudi. « Je ne prendrai pas le risque de faire débuter un joueur qui n'est pas à 100 % », prévient Löw. Dans l'entrejeu, Emre Can tient la corde pour être associé à Toni Kroos. Devant, Mario Götze devrait remplacer Gomez. Les prochains adversaires des Bleus s'entraînent encore aujourd'hui et demain en Haute-Savoie avant de quitter définitivement Evian-les-Bains demain après-midi (ils ne reviendront pas, même en cas de qualification pour la finale). A Marseille, ils seront soutenus par l'Allemagne entière et aussi par quelques Evianais, séduits par les champions du monde en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant