L'Allemagne veut lutter contre le "tourisme social"

le
0
Le gouvernement d'Angela Merkel souhaite interdire aux immigrés de pays de l'Union européenne accusés de fraude aux prestations sociales de revenir séjourner en Allemagne pendant une période limitée.
Le gouvernement d'Angela Merkel souhaite interdire aux immigrés de pays de l'Union européenne accusés de fraude aux prestations sociales de revenir séjourner en Allemagne pendant une période limitée.

Populiste, ou réaliste ? Mise au pilori injuste, ou décision équitable et logique ? Le débat est ouvert... À Berlin, le Conseil des ministres a adopté, mercredi, un projet de loi visant à interdire aux immigrés de pays de l'Union européenne accusés de fraude aux prestations sociales de revenir séjourner en Allemagne pendant "une période limitée". Même s'ils ont juré que leur texte ne visait pas à freiner "la libre circulation des citoyens, qui est une part indispensable de l'intégration européenne", le ministre chrétien-démocrate (CDU) de l'Intérieur, Thomas de Maizière, et la ministre social-démocrate (SPD) du Travail et des Affaires sociales, Andrea Nahles, ont bien décidé de fermer - un peu - les frontières allemandes. Leur rapport ne permet pourtant pas de connaître le nombre de fraudeurs ni l'impact de leurs mensonges sur les finances de l'État.L'Allemagne souhaiterait aussi fixer le montant des allocations familiales en fonction du pays où réside l'enfant. Les statistiques officielles montrent pourtant qu'à peine 0,64 % des 14,3 millions d'enfants qui reçoivent des prestations sociales vivent à l'étranger. Ces chiffres cachent toutefois de nombreuses différences. Ainsi, 28,7 % des 144 000 mineurs polonais dont l'un des deux parents travaille en République fédérale touchent une allocation fédérale. Ce chiffre ne représente toutefois qu'une goutte d'eau pour le budget national. "Le gouvernement devrait cesser de se battre contre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant