L'Allemagne va juger d'anciens gardiens d'Auschwitz

le
0
Près de soixante-dix ans après les faits, des enquêteurs spécialisés vont tenter de réunir des charges contre une cinquantaine de suspects.

La justice allemande n'a pas fini de se pencher sur les crimes commis pendant la période nazie. Près de soixante-dix ans après les faits, l'Office central de Ludwigsburg, chargé d'élucider les crimes nationaux-socialistes, a annoncé l'ouverture d'une enquête visant une cinquantaine de gardes du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau.

L'Allemagne pensait avoir tourné la page des grands procès pour les crimes du IIIe Reich après celui de John Demjanjuk. En réalité, sa condamnation a ouvert la voie à une nouvelle vague de poursuites contre des participants à l'Holocauste. Les noms des gardiens, qui vivent dans toute l'Allemagne et sont âgés de 90 ans et plus, sont connus de longue date. Ils ont échappé à la justice pendant de longues années en raison des conditions très strictes fixées à la poursuite de criminels n...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant