L'Allemagne va fournir des armes pour 4.000 combattants kurdes

le
0

BERLIN, 31 août (Reuters) - L'Allemagne va envoyer des armes en Irak pour équiper jusqu'à 4.000 combattants kurdes qui luttent contre les djihadistes de l'Etat islamique, a annoncé dimanche le ministère allemand de la Défense en faisant une entorse à sa politique depuis la Seconde Guerre mondiale. Des roquettes antichars, des milliers de fusils d'assaut et des grenades seront concernées par ces livraisons, de même que de l'équipement de déminage, des lunettes de vision nocturne et des tentes. "Les livraisons d'armes permettront d'équiper une brigade de 4.000 soldats", a déclaré la ministre de la Défense, Ursula von der Leyden. Pour justifier la décision de Berlin de livrer des armes dans une zone de conflit, pour la première fois depuis 1945, la chancelière Angela Merkel a expliqué que la situation dans le nord de l'Irak constituait une "exception" en raison de la barbarie de l'Etat islamique (EI). "La vie de millions de personnes, la stabilité de l'Irak et de la région toute entière et (...) compte tenu du nombre important de combattants étrangers, la sécurité de l'Allemagne et de l'Europe sont menacées", lit-on dans un communiqué du gouvernement allemand publié après une réunion entre Angela Merkel et plusieurs de ses ministres. "C'est de notre responsabilité humanitaire et dans l'intérêt de notre sécurité d'aider ceux qui souffrent et d'arrêter l'EI", ajoute le texte. Les services de renseignement de Berlin estiment que 400 ressortissants allemands ont rejoint les rangs des djihadistes, dont au moins cinq ont perpétré des attentats suicides au cours des derniers mois. L'Allemagne a déjà envoyé de l'aide humanitaire en Irak, ainsi que de l'équipement militaire défensif, comme des casques et des gilets pare-balles. (Sabine Siebold; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant