L'Allemagne va ficher ses néonazis

le
0
Le ministre de l'Intérieur souhaite durcir le combat contre les criminels d'extrême droite après l'émoi causé par le scandale des tueurs nazis et alors que les services allemands sont accusés de laxisme.

L'Allemagne veut tirer les leçons du scandale néonazi qui la secoue. Le gouvernement a annoncé mercredi la création d'un fichier centralisé sur les néonazis jugés dangereux. Le ministre de l'Intérieur, Hans-Peter Friedrich, souhaite ainsi rassembler «des données sur des extrémistes de droite et sur des violences d'extrême droite», comme l'explique le quotidien bavarois Süddeutsche Zeitung. Le but : combattre plus efficacement les dangers de cette criminalité qui semblait jusqu'alors sous-estimée outre-Rhin.

Depuis ce week-end, le pays est révulsé par la découverte d'un groupuscule néonazi, le Nationalsozialistischer Untergrund (NSU - Mouvement clandestin national-socialiste). Encore inconnu vendredi dernier, il serait responsable d'une dizaine de meurtres ciblés contre la communauté turque ainsi que de celui d'une policière, abattue d'une balle dans la tête en 2007. Le groupuscule aurait en plus commis une quinzaine de braquages. Le magazine Der Spiegel annonce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant