L'Allemagne subventionne les équipements anti-cambriolage

le
1

Depuis fin 2015, l’Allemagne propose aux propriétaires comme aux locataires jusqu’à 1500 euros d’aides pour installer une alarme ou des fenêtres sécurisée. Une manière de lutter contre la hausse des cambriolages.

Chez nos voisins d’Outre-Rhin, il n’y a pas que les fenêtres empêchant le froid de rentrer qui sont subventionnées. Il y aussi celles qui retardent l’arrivée des cambrioleurs. L’Allemagne vient en effet de renforcer son dispositif d’aide à l’installation d’équipements de sécurité. Depuis fin 2015, les citoyens allemands qu’ils soient propriétaires ou locataires peuvent espérer récupérer de 200 à 1500 euros d’aide auprès de la banque publiques KfW s’ils installent une alarme, un vidéo-interphone, des portes ou des fenêtres anti-effraction.

Selon la plaquette officielle, «La lutte contre le cambriolage, ça paye». Comme le rappelle la ministre fédérale du Logement Barbara Hendricks: «Près de la moitié des cambrioleurs abandonnent après quelques minutes s’ils sont ralentis dans leur projet par un dispositif technique (…). Voilà pourquoi nous soutenons désormais ces mesures de prévention de la criminalité avec 30 millions d’euros.» Une volonté de garantir plus de sécurité entre les quatre murs d’une habitation alors qu’après des années de baisse, les statistiques concernant le nombre de cambriolages remontent depuis 2009. Selon la plaquette de promotion du dispositif, les statistiques fédérales ont dénombré 150.000 cambriolages en 2013, le chiffre le plus haut atteint ces 15 dernières années pour un préjudice total de 430 millions d’euros.

10% du montant de l’équipement et des travaux

Si le dispositif est alléchant et s’applique à chaque logement (pas de limite pour un même propriétaire), il ne subventionne que 10 % du montant engagé. Les travaux ou l’équipement doivent donc s’élever au minimum à 2000 euros pour espérer disposer d’une aide et l’installation doit être faite par un professionnel (ou au minimum un professionnel doit certifier que l’installation s’est faite dans les règles de l’art). Dans le cas des fenêtres, elles peuvent cumuler subventions anti-effraction et subventions pour la performance énergétique. Et cerise sur le gâteau, ces équipements de sécurité donnent en général droit à une réduction sur l’assurance habitation. Contrairement au reste, ce dernier coup de pouce sur les assurances est également disponible en France.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mcarre1 le mercredi 13 jan 2016 à 12:00

    Oh? Il y a une hausse des cambriolages en Allemagne? Ca alors! Comment se fait-il? Les gens doivent dépenser de leur argent durement gagné pour acheter des portes blindées, des serrures de haute sûreté, des systèmes d'alarme et de vidéo-surveillance. C'est bon pour le PIB, voila la "chance" dont il nous rebattent les oreilles. Par contre c'est mauvais pour vous et moi qui sommes de plus en plus en insécurité et devons payer pour ça.