L'Allemagne subit une remontée de ses taux 

le
0
Les taux des Bund à 10 ans sont repassés au-dessus de 3 %. L'Agence financière allemande a eu des difficultés à boucler ses émissions. Les marchés considèrent que l'Allemagne ne peut sortir indemne de la crise.

Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés. L'Allemagne, l'émetteur le plus solide de la zone euro, est touchée à son tour par la crise de la dette souveraine. Pour la première fois depuis sept mois, les emprunts à 10 ans de l'État fédéral, les Bund, ont franchi la barre des 3 %. Ces mêmes taux avaient enregistré un record historique à la baisse début novembre (à 2,40 %)

Par ailleurs l'Agence financière allemande qui voulait émettre cinq milliards d'euros de bons à deux ans (Schatz) n'a pas pu placer l'ensemble de ces cinq milliards d'euros. C'est la troisième fois en dix jours qu'elle subit pareille mésaventure.

Plusieurs facteurs se sont conjugués : «Au printemps dernier, l'Allemagne avait profité de la crise grecque faisant figure de valeur refuge. Ce n'est plus aussi vrai. Sa contribution au Fonds européen de stabilité financière (FESF) commence à peser, et les marchés considèrent que l'économie allemande ne serait pas indemne d'une cris

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant