L'Allemagne serait prête à nationaliser Commerzbank

le
0

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne est prête à nationaliser Commerzbank si la deuxième banque du pays se révèle incapable de lever suffisamment de capitaux l'année prochaine, rapporte dimanche Der Spiegel.

Le ministère des Finances a refusé de commenter l'article publié par le magazine allemand.

Selon ce dernier, citant des sources gouvernementales, Berlin est prêt à réactiver son plan de sauvetage des banques Soffin, qui pourrait acheter de nouveaux titres Commerzbank si cette dernière échoue à lever les fonds nécessaires pour se conformer aux nouveaux ratios de capital qui entreront en vigueur l'été prochain.

L'Allemagne, qui détient déjà 25% du capital de la banque depuis la crise financière de 2008, achèterait la plupart des titres que Commerzbank pourrait proposer lors d'une augmentation de capital, poursuit Der Spiegel.

Il y a près de deux semaines, des sources proches du dossier avaient dit à Reuters que Commerzbank pourrait avoir besoin de bien plus de capitaux qu'initialement prévu pour atteindre un objectif de matelas de fonds propres de 9% d'ici mi-2012, comme l'exige le régulateur bancaire européen.

La deuxième banque d'Allemagne pourrait avoir besoin d'environ cinq milliards d'euros, contre une estimation initiale de 2,9 milliards d'euros, si l'Autorité bancaire européenne (ABE) applique de nouveaux ratios de capital aux banques.

Cette dernière devrait annoncer la semaine prochaine le détail banque par banque des objectifs de recapitalisation assignés aux 70 établissements évalués.

Dans un entretien publié dimanche par Il Sole 24 Ore, Andrea Enria, président de l'ABE, exhorte les banques italiennes à renforcer leur capital, en raison de leur exposition de la crise de la dette.

L'ABE a souligné que le secteur bancaire italien avait besoin de 14,7 milliards d'euros de capitaux supplémentaires. Pour les banques allemandes, ce total serait de 9,6 milliards d'euros, selon des sources bancaires et réglementaires.

Madeline Chmabers, avec Valentina Za à Milan, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant