L'Allemagne s'inquiète pour l'économie de la France

le
5
INFOGRAPHIE. Officiellement, les relations sont au mieux. Mais en coulisses, conseillers et anciens dirigeants critiquent les décisions économiques de Paris.

Une fois encore, c'est le grand quotidien populaire Bild, qui saute dans le plat à pieds joints. «La France est-elle en train de devenir la nouvelle Grèce?», s'interroge le journal. La question provocatrice lancée comme un signal d'alarme est volontairement outrancière. Cependant, elle traduit le malaise réel des élites allemandes et du gouvernement d'Angela Merkel à l'égard de leur grand voisin: la France est devenue un sujet d'inquiétude en Allemagne. S'exprimant lors d'une conférence organisée par l'institut sur l'avenir de l'Europe - fondé par le milliardaire Nicolas Berggruen - l'ancien chancelier social-démocrate, Gerhardt Schröder, n'a pas mâché ses mots. Il a taclé ses camarades socialistes français, comparant la France d'aujourd'hui à l'Allemagne de 2003, alors considérée comme «l'homme ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4261473 le jeudi 1 nov 2012 à 12:28

    Elle a bien raison avec la bande de guignols du gouvernement nous allons direct dans le mur

  • frk987 le jeudi 1 nov 2012 à 08:32

    suite : de plus notre gouvernement n'a aucune légitimité car élu par 1 électeur sur 4, avec ce score on ne peut faire aucune réforme sans provoquer une révolution ou alors il faudrait que tout mou fasse le choix d'abandonner la gauche.

  • frk987 le jeudi 1 nov 2012 à 08:28

    La nouvelle Grèce, c'est probable et en pire car nous n'avons plus la moindre réserve fiscale sous le coude contrairement à la Grèce et l'emploi sera de pire en pire compte tenu de la politique ahurissante de taxations des "riches" qui n'investiront plus jamais en France.

  • frede331 le jeudi 1 nov 2012 à 07:35

    Ils ont raison de s'inquieter . Heureusement que l'Allemagne et l'Europe sont là pour faire le contre pouvoir et empecher que les bisounours ne fassent n'importe quoi.

  • M5057211 le mercredi 31 oct 2012 à 21:59

    ils commencent à avoir du mal à caser leurs obligations ...la france leur fait de la concurrence .Cela va bientot etre chacun pour soi