L'Allemagne révise sa croissance en baisse

le
0
Le gouvernement ne table plus que sur une hausse de 0,7 % du PIB en 2012. Berlin continue à refuser toute hausse des moyens financiers à la disposition des fonds de sauvetage de la zone euro.

Le boom économique de l'Allemagne se tarit. Après deux années de forte croissance, le gouvernement allemand a revu à la baisse, mercredi, ses prévisions pour 2012. Berlin attend désormais une faible croissance de 0,7% cette année, selon un rapport du ministère de l'Économie, qui tablait auparavant sur 1%. Mais Berlin assure qu'une récession n'est pas à l'ordre du jour, à moins d'une aggravation de la crise en zone euro.

La première économie européenne «va bien, on ne peut en aucun cas parler de récession», a assuré le ministre de l'Économie, Philipp Rösler. Il a prédit tout au plus un «creux hivernal», déjà entamé au dernier trimestre 2011 avec une baisse de 0,3% du produit intérieur brut. Rösler juge que le pays pourrait renouer avec une progression du PIB dès le premier trimestre: «Nous attendons une croissance de 0,1%» en ce début d'année, a-t-il dit. 2012 marquera donc très nettement un coup de frein après deux années fastes (+3,7% en 2010, +3% e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant