L'Allemagne reste opposée à la licence bancaire pour le MES

le
12
BERLIN TOUJOURS OPPOSÉ À LA LICENCE BANCAIRE POUR LE NOUVEAU FONDS DE SAUVETAGE DE LA ZONE EURO
BERLIN TOUJOURS OPPOSÉ À LA LICENCE BANCAIRE POUR LE NOUVEAU FONDS DE SAUVETAGE DE LA ZONE EURO

BERLIN (Reuters) - Le ministre allemand de l'Economie, Philipp Rösler, a dit mercredi être opposé à l'octroi d'une licence bancaire pour le nouveau fonds de sauvetage de la zone euro, expliquant que cela alimenterait l'inflation et inciterait les pays à relâcher leurs efforts de réformes.

Pour certains gouvernement de la zone euro, le Mécanisme européen de stabilité (MES) doit recevoir une licence bancaire de la part de la Banque centrale européenne (BCE) qui lui permettrait d'acheter virtuellement des montants illimités de dettes et ainsi de faire baisser les coûts d'emprunt des pays en difficultés, comme l'Espagne et l'Italie.

"La chancelière (Angela Merkel), le ministre des Finances (Wolfgang Schaüble) et moi sommes unanimement d'accord sur le fait (...) qu'une licence bancaire pour le MES n'est pas la voie à prendre", a déclaré Philipp Rösler à des journalistes.

"Nous ne voulons pas prendre le chemin d'une union de l'inflation (...) mais celui d'une union de stabilité", a-t-il ajouté.

Philipp Rösler a également dit s'attendre à ce que la BCE reste concentrée sur son principal objectif de maintenir la stabilité des prix dans la zone euro. La banque centrale doit rendre sa décision de politique monétaire jeudi.

Gernot Heller, Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nandfer le mercredi 1 aout 2012 à 15:23

    Nous n'éviterons pas le phénomène inflationniste, qui finalement est l'exutoire des dettes.On repaye, oui mais avec une monnaie affaiblie . Evidement, c'est mauvais pour les teneurs d'obligation long terme, et pour les rentiers ou les pensionnés non indexés . Cela affaiblira l'euro, et ce n'est finalement pas mauvais pour l'allemegne et les pays euro exportateurs.

  • mlaure13 le mercredi 1 aout 2012 à 14:04

    L’Allemagne devra suivre, peut-être, mais pas à n’importe quelles conditions !...et c’est bien là, le nœud du problème…Merkel demande des garanties, et elle a parfaitement raison !...Car nous avons fait la preuve, nous les « Cigales du sud » de nos incompétences de bons gestionnaires…Ou ns rentrons dans le moule, ou ns allons jouer en 2 ou 3è division européenne ?!...

  • mlaure13 le mercredi 1 aout 2012 à 13:57

    L’Allemagne devra suivre, peut-être, mais pas à n’importe quelles conditions !...et c’est bien là, le nœud du problème…Merkel demande des garanties, et elle a parfaitement raison !...

  • fmaury13 le mercredi 1 aout 2012 à 13:56

    suite:: les mauvais perdants comme mucius commmence serrieusement à nous casser les noix avec leur petite musique du mechant hollande qui va ruiner le pays et sarko qui l'a sauvé;;; cet aveuglement est effrayant

  • fmaury13 le mercredi 1 aout 2012 à 13:54

    bce est independante;; les allemand l'ont assez voulu... une inflation à trois % ou la fin de l'UE; je crois que seul l'allemagne est reellement opposé à la seule solution viable pour la survie de la zone euro d'autant que des criteres trés strict seront demandés à tous les beneficiaires de l'aide du MES;; l'allemagne fait de la surenchere officielle mais en sous main acceptera les evenement pour ne pas perdre son AAA

  • MoneyA le mercredi 1 aout 2012 à 13:47

    M7284255, je suis entièrement d'accord avec vous! mais je pense que la BCE interviendra quand même car elle s'est rendu compte de la gravité de la crise. Mario Draghi la lui même dit!L'Allemagne devra suivre comme tous le monde!

  • M7284255 le mercredi 1 aout 2012 à 13:44

    Voilà une attitude qui nous a fait passer d'une crise dont la résolution aurait couté peut être seulement 500 milliards pour toute l'Europe à une situation ou la zone euro va se desagreger. Dans 6 mois ils accepteront comme tout ce qui a été fait avant, mauis ce ne sera plsu suffisant car cette fois l'Espagne et l'Italie auront fait faillite.

  • MoneyA le mercredi 1 aout 2012 à 13:25

    Regardez! la dernière fois la BCE a fait marcher la planche à billet pour 1000 milliards d'euros, l'inflation a augmenté de seulement 2%, c'est rien du tout!De toute manière nous n'avons pas le choix car nous ne voulons pas annuler les dettes entre Etats donc l'inflation sera obligatoire sinon c'est banqueroute pour l'UE!

  • rada12 le mercredi 1 aout 2012 à 13:16

    ils ne sont pas bêtes les allemands ils ne veulent pas payer pour tous le monde ...

  • MoneyA le mercredi 1 aout 2012 à 13:12

    C'est n'importe quoi!!! Après on s'étonne que les marchés boursiers dégringolent!!Il faut toujours que l'Allemagne fasse ch-ier! Ce n'est pas a eu de décider ce que doit faire la BCE, L'Allemagne est endettée et le seul pays a ne pas être endetté c'est la Finlande! J'espère que Mario Draghi va tout mettre en oeuvre pour appuyer sur le bouton de la planche à billet!

Partenaires Taux