L'Allemagne reprend ses livraisons d'armes aux Kurdes irakiens

le
0
    BERLIN, 17 août (Reuters) - L'Allemagne a annoncé mercredi 
avoir repris ses livraisons d'armes au gouvernement autonome du 
Kurdistan irakien après avoir obtenu la garantie que celles-ci 
ne termineraient pas sur le marché noir. 
    Un porte-parole du ministère de la Défense a précisé que 70 
tonnes d'armes, dont 1.500 fusils d'assaut, 100 lance-roquettes 
portatifs et trois véhicules blindés avaient été remis mardi au 
gouvernement kurde à Erbil. 
    L'Allemagne avait suspendu ses livraisons en janvier après 
la publication dans la presse d'informations selon lesquelles 
une partie de l'équipement destiné à lutter contre le groupe 
Etat islamique (EI) avait été revendue au marché noir. 
    A l'issue d'une enquête, le gouvernement kurde a affirmé que 
seules 30 des 28.000 armes légères fournies par Berlin avaient 
été revendues illégalement ou perdues. 
    L'Allemagne a envoyé 30 cargaisons d'armes, soit plus de 
2.000 tonnes, au Kurdistan depuis 2014, a déclaré le 
porte-parole du ministère. 
    Les peshmergas kurdes sont en parallèle entraînés par 150 
militaires allemands dans le nord de l'Irak. 
 
 (Andrea Shalal; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant