L'Allemagne renonce à la présidence de la BCE

le
0
En remplaçant Axel Weber par Jens Weidmann à la Bundesbank, a chancelière adresse un signal dans ce sens.

De notre correspondant à Berlin

Angela Merkel a désigné, mercredi, son conseiller économique, Jens Weidmann, à la tête de la Bundesbank, la banque centrale allemande. La chancelière marque ainsi sa volonté de tourner rapidement la page après le fiasco provoqué la semaine dernière par l'annonce de la démission de l'actuel président de la Buba, Axel Weber. Le retrait de la candidature de Weber à la présidence de la Banque centrale européenne (BCE) semble avoir enterré les espoirs de Berlin de voir un Allemand succéder à Jean-Claude Trichet en octobre.

Âgé de 42 ans, Weidmann réalise une ascension fulgurante en prenant la tête de la Buba, à compter du 1er mai. Cet économiste sans appartenance politique, surnommé par la presse «l'homme qui murmure à l'oreille de la chancelière» était depuis cinq ans le principal conseiller économique de cette dernière, la guidant à travers la tempête financière internationale, la récession et la crise de la dette d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant