L'Allemagne rattrapée par la crise

le
0
La croissance ralentit au quatrième trimestre dans la première économie de la zone euro, reconnait le ministère allemand de l'Économie. Le début 2013 ne s'annonce pas meilleur. Les marchés accusent le coup.

Correspondant à Berlin

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi a livré son explication au soutien de Berlin à son programme de rachat illimité d'obligations souveraines (OMT): le ralentissement de l'activité outre-Rhin montre que la première économie européenne n'est plus immunisée face à la crise de la dette dans la zone euro.

«Jusqu'à présent l'Allemagne avait largement échappé à certaines difficultés, qui frappent d'autres pays de la zone euro. Les derniers indicateurs montrent que les conséquences de la crise ont aussi atteint l'économie allemande», a affirmé Mario Draghi lors d'une conférence à Francfort. Le président de la BCE estime qu'il faut «tenir compte du fonctionnement des marchés» et que la stabilité d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant