L'Allemagne pourrait réclamer une nouvelle évaluation de l'A400M

le
2
BERLIN POURRAIT DEMANDER UNE NOUVELLE ÉVALUATION DE L'A400M
BERLIN POURRAIT DEMANDER UNE NOUVELLE ÉVALUATION DE L'A400M

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne pourrait réclamer une nouvelle évaluation sur l'avion de transport militaire A400M d'Airbus en raison des retards subis par ce programme, a déclaré le président de la commission de la Défense du Bundestag.

L'Allemagne a commandé 53 appareils à Airbus mais les livraisons ont pris du retard en raison de problèmes au niveau de la production.

Airbus a préparé la semaine dernière les investisseurs à l'inscription d'une charge liée aux derniers problèmes de moteurs de l'A400M, qui s'ajouterait à l'impact de cinq milliards d'euros déjà causé par l'avion de transport militaire sur le bilan du groupe.

Cité jeudi par Funke Media Group, Wolfgang Hellmich réclame un nouvel examen du programme la semaine prochaine pour déterminer s'il existe des solutions aux problèmes rencontrés et si d'autres retards sont à attendre.

"Nous voulons la transparence", a dit le président social-démocrate de la commission de la Défense à la chambre basse du Parlement allemand, tout en émettant des doutes sur la capacité de l'appareil à respecter ses promesses.

Les autorités européennes ont réclamé des vérifications systématiques sur certaines parties du moteur de l'A400M toutes les 20 heures de vol.

"Nous sommes dans une situation très difficile", a dit Wolfgang Hellmich. "Il est aussi possible d'annuler le projet."

(Caroline Copley; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 12 mois

    Vu le commentaire publié. J'achete le Russe (mais vu notre affaire des Fragtes je doute du possible ou attendez vous au pire ) . Je demande à Airbus d'honorer ses engagements. Le A400 a suffisamment servi le deploiement d'AIRBUS à l'epoque. Logique NON?

  • marando2 il y a 12 mois

    Vous êtes à la tête d'une cellule NSA-CIA- Diplomatie US . 1) vous faites pression sur l'UE pour qu'elle n'achète pas à la Russie la licence du Kouznetsov NK-12 ( turbopropulseur le plus puissant, fiable, avec des millions d'heures de vol). 2) vous vous arrangez pour saboter le programme A400 M en ciblant justement le moteur développé à grands frais pour cet avion. 3) les commerciaux des Avionneurs US raflent la mise après l'abandon du programme A400M . Le tour est joué.