L'Allemagne peine à emprunter

le
0
Les Bunds, obligations de référence car considérées comme les plus sûres au monde, n'ont pas séduit les investisseurs ce mercredi.

Dans le contexte actuellement très troublé pour les marchés de dettes européens, même Berlin éprouve des difficultés à se refinancer. Le Trésor allemand avait prévu mercredi d'emprunter 6 milliards à dix ans.

Mais les Bunds, pourtant considérés comme les emprunts les plus solides de la zone euro, n'ont pas réussi à séduire: la demande s'est élevée à 5,67 milliards d'euros, et 4,76 milliards ont été alloués. C'est la quatrième fois cette année, sur 69 émissions menées jusqu'à maintenant, que les demandes ressortent inférieures à l'offre, a expliqué à l'AFP Jörg Müller, porte-parole de l'Agence financière, qui gère la dette allemande. «C'est entièrement dû à la volatilité du marché aujourd'hui», a-t-il promis.

Autre explication, apportée par Jean-François Robin, stratège chez Natixis: «les obligations allemandes sont chères, c'est-à-dire que le taux d'intérêt est très faible». Reste que les taux allemands sont remontés ces derniers te

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux