L'Allemagne ne s'attend pas à une guerre commerciale avec les USA

le
0
 (Actualisé avec détails, contexte, déclarations) 
    BERLIN, 20 janvier (Reuters) - L'Allemagne ne s'attend pas à 
une guerre commerciale avec les Etats-Unis en dépit des menaces 
de Donald Trump de taxer les constructeurs automobiles 
allemands, a déclaré vendredi le ministre allemand des Finances 
Wolfgang Schäuble. 
    "Les Etats-Unis ont également signé des accords 
internationaux", rappelle Schäuble dans le magazine Der Spiegel. 
"Je ne pense pas qu'une guerre commerciale va se déclarer 
demain, mais nous insisterons naturellement pour que les accords 
soient appliqués", a-t-il ajouté. 
    Donald Trump reprochait, dans une interview publiée lundi, 
aux constructeurs automobiles allemands de ne pas produire 
suffisamment de véhicules sur le territoire américain. Il 
menaçait d'imposer une taxe douanière de 35% sur les automobiles 
allemandes construites à l'étranger et importées aux Etats-Unis. 
    Les entreprises américaines emploient plus de 600.000 
personnes en Allemagne et les entreprises allemandes emploient 
sensiblement le même nombre de personnes aux Etats-Unis. 
    Schäuble a souhaité bonne chance à Trump s'il espérait 
influencer les Américains sur leur choix d'automobiles. "Cela 
n'est pas ma vision de l'Amérique et je ne pense pas que ce soit 
la sienne non plus", ajoute le ministre. 
    Il en profite au passage pour dire qu'il ne faut pas prendre 
trop au sérieux la stratégie politique de Trump consistant à 
s'exprimer abondamment sur Twitter. 
    "Il ne faut pas confondre la communication de Trump avec les 
déclarations de politique gouvernementale. Nous ne participerons 
pas à ça", ajoute Schäuble. 
    Les déclarations de Trump n'en ont pas moins suscité des 
inquiétudes au sein de l'industrie allemande. 
    "Le protectionnisme ne garantira pas l'emploi à moyen et à 
long terme", a expliqué Dennis Snower, président de l'Institute 
of World Economy. "Trump prend les étrangers pour boucs 
émissaires du fait que le rêve américain ne fonctionne plus", 
a-t-il ajouté. 
 
 (Andrea Shalal; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant