L'Allemagne favorable à un Bâle III à deux vitesses-Buba

le
0
    FRANCFORT, 2 février (Reuters) - Les futures dispositions de 
Bâle III ne doivent pas exiger des banques qu'elles détiennent 
plus de fonds propres que ce qui est déjà requis et elles 
doivent alléger la réglementation des établissements de petite 
taille, a déclaré la Bundesbank jeudi. 
    Andreas Dombret, membre du directoire de la banque centrale 
allemande, a ajouté que Berlin préférait ne conclure aucun 
accord plutôt qu'un mauvais accord. 
    L'Europe et le Japon sont opposés au nouveau corpus 
réglementaire élaboré par le Comité de Bâle des régulateurs 
financiers internationaux, le jugeant trop rigoureux, en 
particulier sur le point des fonds propres que les banques 
doivent constituer en regard de leurs risques. 
    Pour Andreas Dombret, appliquer les mêmes règles aux grands 
établissements financiers internationaux et aux petites caisses 
d'épargne locales n'a aucun sens. 
    Il faut en particulier alléger les obligations 
opérationnelles et de conformité des petits établissements même 
si les règles en matière de fonds propres et de liquidité ne 
doivent donner lieu à aucune contestation, a-t-il dit lors d'une 
conférence donnée à Berlin. 
    "La devise doit être celle-ci: pas d'accord à Bâle plutôt 
qu'un mauvais accord, a tranché Dombret. La Bundesbank est 
particulièrement soucieuse de ne pas augmenter encore plus les 
exigences en capital dans la procédure de finalisation de Bâle 
III". 
    Dombret propose un système Bâle III à deux vitesses, moins 
strict pour les établissements financiers de taille moindre, 
alors que les grands établissements jugés d'importance 
systémique se verraient appliquer les règles en intégralité. 
    "Une telle approche systématique au profit des institutions 
de plus petite taille (...) est généralement bien meilleure que 
de multiplier les exceptions", a-t-il ajouté.     
 
     
 
 (Andreas Framke, Wilfrid Exbrayat pour le service français, 
édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant