L'Allemagne envoie de l'aide en Irak, s'interroge sur des armes

le
0

ALT DUVENSTEDT, Allemagne, 15 août (Reuters) - Un premier appareil de l'armée de l'air allemande a décollé vendredi matin à destination du Kurdistan irakien, avec à son bord de l'aide humanitaire pour les réfugiés chassés par l'offensive des djihadistes de l'Etat islamique, au moment où Berlin s'interroge sur d'éventuelles livraisons d'armes aux combattants kurdes. Plusieurs vols transportant notamment des médicaments, de la nourriture et des couvertures sont prévus dans la journée vers Erbil, la capitale de la région autonome kurde, a indiqué le ministère de la Défense. Le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, a annoncé vendredi qu'il allait se rendre dans le nord de l'Irak pour évaluer la situation sur place. "Ce n'est bien sûr qu'un début et nous faisons tout notre possible pour envoyer davantage d'aide si cela s'avère nécessaire, et il semble que cela devienne le cas", a déclaré la ministre de la Défense, Ursula von der Leyen, sur la base aérienne de Hohn, dans le nord de l'Allemagne. La ministre a dit envisager l'envoi de matériel, comme des casques lourds et des gilets pare-balles, et n'a pas exclu dans une interview accordée au quotidien Bild la livraison d'armes aux forces qui combattent les islamistes. "De manière générale, si un génocide peut être évité grâce à des armes allemandes, nous devons apporter notre aide", a-t-elle estimé. Ursula von der Leyen a cependant déclaré vendredi que l'armée irakienne souhaitait recevoir en priorité des armes conçues dans l'ex-Union soviétique, que ses soldats ont l'habitude d'utiliser. "Nous ne disposons pas de ce type de matériel et nous ne pourrions pas le livrer", a-t-elle conclu. (Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant