L'Allemagne envisage d'expulser des réfugiés vers des pays tiers

le
1
    BERLIN, 31 janvier (Reuters) - Berlin veut pouvoir expulser 
les réfugiés condamnés pour des crimes commis en Allemagne vers 
le dernier pays n'appartenant pas à l'Union européenne par 
lequel ils ont transité s'ils ne peuvent pas être renvoyés dans 
leurs pays d'origine en raison de conflits sur place, déclare le 
coordinateur pour la question des réfugiés dans une interview 
publiée dimanche. 
    Dans cet entretien accordé au journal Bild am Sonntag, Peter 
Altmaier, chargé par la chancelière Angela Merkel de gérer 
l'afflux record de migrants et réfugiés en Allemagne, explique 
que le gouvernement négocie avec la Turquie et d'autres pays la 
possibilité d'expulser les criminels arrivés dans l'UE via leur 
territoire. 
    "Cela signifierait que de tels réfugiés ne seraient pas 
expulsés vers leurs pays d'origine, si une guerre civile y fait 
rage, par exemple, mais plutôt vers le pays à partir duquel ils 
sont arrivés dans l'UE", explique Peter Altmaier, qui est aussi 
directeur de cabinet d'Angela Merkel. 
    Cette proposition est la dernière en date visant à rassurer 
l'opinion publique allemande et calmer les dissensions au sein 
de la coalition gouvernementale après l'arrivée de 1,1 million 
de réfugiés l'an dernier. 
    Le gouvernement a annoncé cette semaine un durcissement des 
conditions d'octroi du droit d'asile en Allemagne et une 
accélération des procédures d'expulsion. 
    Samedi, Angela Merkel a en outre estimé que les réfugiés 
syriens et irakiens accueillis au nom du droit d'asile avaient 
vocation à rentrer dans leurs pays respectifs une fois que les 
conflits en cours seraient terminés.   
    Mais la chancelière, qui résiste aux pressions pour fixer un 
plafond au nombre de réfugiés que l'Allemagne peut accueillir 
chaque année, est confrontée à la surenchère du parti 
anti-immigration AfD, dont la dirigeante préconise notamment que 
les garde-frontières soient autorisés à ouvrir le feu sur les 
migrants tentant de s'introduire clandestinement sur le 
territoire allemand.   
     
 
 (Michelle Martin; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7093115 le dimanche 31 jan 2016 à 14:02

    Bravo l' Allemagne va t elle enfin se réveiller......