L'Allemagne, économie en mutation

le
0
Les importations explosent plus fortement que les exportations en novembre, signe que les Allemands consomment de plus en plus de produits étrangers.

L'Allemagne devrait être désormais irréprochable aux yeux de Christine Lagarde. Signe d'une santé économique retrouvée et que sa stratégie a été payante, les importations allemandes ont explosé en novembre, réduisant ainsi l'excédent commercial outre-Rhin comme l'avait réclamé la ministre française de l'Économie.

En augmentation de 33,3 % en novembre, avec 75,1 milliards d'euros, les importations ont atteint un niveau sans précédent depuis 1950. Durant la même période, les exportations ont grimpé de 21,7 % avec un volume de 88 milliards d'euros, selon l'Office fédéral des statistiques.

En conséquence, la balance commerciale a nettement reculé, dégageant un excédent de 12,9 milliards, contre 16 milliards un an plus tôt, là où les analystes tablaient sur 15 milliards d'euros, selon un consensus établi par Dow Jones Newswires. «L'augmentation solide des importations montre que la conjoncture binaire allemande gagne en force et en dynamique», s'est f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant