L'Allemagne dit qu'un seul des 8 A400M en état de fonctionnement

le
0
    BERLIN, 9 février (Reuters) - Un seul des huit avions de 
transport militaire A400M est en état de fonctionnement, a 
déclaré jeudi l'armée de l'air allemande, deux jours après 
l'immobilisation d'un des appareils lors d'une visite de la 
ministre de la Défense en Lituanie. 
    Un porte-parole de la Luftwaffe a précisé que trois avions, 
dont celui qui est allé en Lituanie, étaient immobilisés pour 
des réparations non planifiées et que deux autres faisaient 
l'objet d'inspections planifiées et un autre d'ajustements 
prévus. Le septième appareil est encore engagé dans le processus 
d'homologation par Berlin après avoir été livré le 31 janvier. 
    "Bien sûr, nous aimerions avoir davantage d'avions prêts à 
voler, mais il est normal aussi qu'un appareil fasse l'objet 
d'inspections et d'opérations d'entretien", a-t-il dit. 
    Des responsables allemands ont dit jeudi qu'ils continuaient 
à enquêter sur les causes de l'incident qui concerne un des 
quatre moteurs de l'A400M qui transportait la ministre de la 
Défense, Ursula von der Leyen, en Lituanie.    
    Airbus a refusé de commenter les chiffres avancés par 
l'armée de l'air. Le groupe, qui a passé cinq milliards d'euros 
de provisions sur ce programme à la suite de problèmes liés à sa 
boîte de transmission et à des fissures sur son fuselage, a dit 
qu'il faisait tout son possible pour faciliter l'enquête.  
    Tobias Lindner, parlementaire écologiste, a déclaré que ce 
dernier incident signalait qu'il y avait toujours des problèmes 
sur l'A400M, et notamment sur ses moteurs, et dit craindre 
qu'ils ne retardent encore la livraison des appareils. 
    Airbus à annoncé au ministère allemand de la Défense qu'il 
comptait livrer 10 avions cette année, au lieu de 12 prévus 
initialement, et 13 en 2018 au lieu des 14 prévus.   
    Le ministère de la Défense a informé Tobias Lindner le mois 
dernier qu'il avait demandé une compensation de 39,4 millions 
d'euros à Airbus pour les retards de livraison des cinq premiers 
avions, dont 27,2 millions d'euros avaient déjà été versés. 
    Des années de retard du programme A400M ont fait grimper la 
facture pour l'Allemagne à 9,6 milliards d'euros par rapport à 
une estimation initiale de 8,1 milliards, a estimé le ministère 
en décembre. 
    L'Allemagne est le principal client pour l'A400M, développé 
initialement pour sept pays européens membres de l'Otan pour 20 
milliards d'euros.    
    Un porte-parole d'Airbus a indiqué que le groupe 
aéronautique européen avait livré 40 appareils en tout à ce jour 
et que les avions étaient utilisés en France, en Espagne, en 
Allemagne, au Royaume-Uni, en Turquie et en Malaisie. 
 
 (Andrea Shalal, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant