L'Allemagne brise le rêve français

le
0
L'Allemagne brise le rêve français
L'Allemagne brise le rêve français

Au terme d'une rencontre qu'elles auront dominé, les Françaises ont été éliminées par l'équipe d'Allemagne aux tirs au buts (1-1, 5 tab à 4). Une élimination pleine d'amertume tant les Bleues ont été grandes ce soir.

Allemagne 1-1 France (5 tab à 4)

Buts : Šašić (84e sp) pour l'Allemagne / Necib (64e) pour la France
Tab : Behringer, Laudehr, Peter, Marozsan et Šašić pour l'Allemagne / Thiney, Abily, Necib, Renard, et Lavogez (manqué) pour la France

Il ne reste plus que quelques minutes à disputer dans les prolongations. Après un beau travail de la défense française, Camille Abily parvient à remonter le terrain de manière héroïque avant de transmettre le cuir à Louisa Necib. La Française décale le jeu côté droit. Après un gros duel, Jessica Houara parvient à adresser un centre au cordeau à Gaëtane Thiney. Le ballon suit sa trajectoire et tout laisse présager que l'attaquante française va offrir la victoire aux siennes. Mais la Juvysienne fait mentir les pronostics et envoie le cuir à côté des cages. La Française pourra s'en vouloir. Si elle avait réussi sa frappe, la France n'aurait certainement pas été éliminée par l'Allemagne.

Le réalisme qui fait défaut


Dès le début de la rencontre, les intentions françaises sont claires : mettre le feu à cette Mannschaft. Après une toute petite minute de jeu, Elodie Thomis déborde le côté droit de la défense allemande pour offrir un caviar à Louisa Necib (1er). Seule face aux cages, la Lyonnaise s'applique, mais ne trouve pas le cadre. Le ton est donné. L'équipe de France enchaîne les situations intéressantes grâce à un pressing étouffant et une belle maîtrise technique. Dans la tempête, l'éclaircie allemande vient du crâne de Celia Sasic, mais son coup de tête n'inquiète pas Sarah Bouhaddi (15e). Derrière, les Françaises poursuivent leur domination et font parler la foudre. Sous l'impulsion d'une Necib inspirée, l'équipe de France se procurent d'énormes occasions (23e, 25e, 29e). La maladresse ou la gardienne allemande (37e) empêchent les filles de Philippe Bergeroo de prendre l'avantage. Loin des habituels clichés, l'Allemagne a du mal offensivement et ne prend pas le dessus dans le combat physique. On est loin des 19 buts inscrits depuis le début du Mondial. Les minutes défilent et la fougue française laisse place à une inquiétante inefficacité, les derniers gestes étant beaucoup trop imprécis (41e, 42e, 43e). Le manque de réalisme français est comme la cigarette : une mauvaise habitude. La mi-temps est sifflée. Les Françaises doivent régler la mire pour l'emporter.






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant