L'Allemagne aussi s'inquiète pour sa croissance

le
0
Plusieurs indicateurs signalent un ralentissement très net de l'activité cet hiver. Le PIB pourrait avoir reculé au dernier trimestre 2012. Une mauvaise nouvelle pour Angela Merkel en cette année électorale.

L'Allemagne commence à douter de la robustesse de son économie, alors que la zone euro reste engluée dans la crise de la dette. Après un net ralentissement de la croissance à 0,2 % au troisième trimestre, la première économie de la zone euro redoute désormais une contraction de son produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre, après la publication d'une série de mauvais chiffres cette semaine.

L'Allemagne reste vice-championne mondiale des exportations. Cependant, les ventes hors des frontières, l'un des principaux moteurs de l'économie allemande, ont chuté de 3,4 % en novembre. Les commandes industrielles ont, elles aussi, enregistré une baisse de 1,8 % après corrections saisonnières en novembre. Et les ventes de voitures neuves en Allemagne,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant