L'Allemagne aurait choisi le système de missiles sol-air MEADS

le , mis à jour à 07:24
1

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne a choisi le système de missiles sol-air MEADS construit par le groupe européen de défense MBDA et l'Américain Lockheed Martin au détriment du Patriot de l'Américain Raytheon, dit-on de source gouvernementale allemande, confirmant des informations de presse.

La chaîne télévisée allemande ARD a été la première à annoncer le feu vert de Berlin à ce contrat qui pourrait s'élever à 4,5 milliard de dollars (environ quatre milliards d'euros).

Un journal américain a également rapporté la nouvelle en citant Charles Schumer, sénateur de l'Etat de New York, où Lockheed Martin a une grande usine. Le sénateur, que Reuters n'a pu joindre dans l'immédiat, a dit au Syracuse Post-Standard tenir cette information de l'ambassade d'Allemagne.

Le consortium européen MBDA réunit Airbus Group, l'Italien Finmeccanica et le Britannique BAE Systems.

Les Etats-Unis, l'Italie et l'Allemagne ont investi environ 3,4 milliards de dollars (trois milliards d'euros) ces dix dernières années dans le développement du système MEADS, censé succéder au Patriot, mais Washington a décidé en 2012 de se retirer du projet en arguant de coupes budgétaires.

Outre l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas doivent décider du système de missiles qui équipera leur armée dans les années qui viennent. La Pologne a de son côté opté récemment pour une version modernisée du Patriot.

(Scot W. Stevenson et Thorsten Severin, Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2061328 le mardi 9 juin 2015 à 07:58

    Encore des milliards pour/en prévision/en dissuasion de la guerre, nous ne sommes pas prêts pour vivre en paix . La Pologne qui reçoit de l'Europe plus qu'elle ne donne a choisit d'acheter ricain, il faudrait peut être lui couper un peu les dotes d'euros et lui demander d'aller chercher les dollars où ils sont