L'Allemagne attend jusqu'à 800.000 migrants cette année

le
0

(Actualisé avec détails, contexte, citations) par Erik Kirschbaum BERLIN, 19 août (Reuters) - Le nombre de demandeurs d'asile et de réfugiés en Allemagne devrait atteindre un niveau record de 800.000 personnes cette année, soit quatre fois plus qu'en 2014 et deux fois plus que les prévisions établies en janvier, a déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur. De janvier à juillet, le nombre des seuls demandeurs d'asile a atteint 218.221, une augmentation de 125% par rapport aux sept premiers mois de l'année dernière, selon les chiffres du gouvernement. Devenue la principale destination de l'Union européenne pour les migrants en provenance d'Afrique, d'Asie ou du Moyen-Orient, l'Allemagne dénonce l'attitude des Vingt-Huit, qui ne font pas assez en la matière à ses yeux. "Nous évaluons à 800.000 le nombre de personnes qui seront venues cette année en Allemagne en tant que réfugiés ou demandeurs d'asile", a déclaré le ministre Thomas de Maizière lors d'une conférence de presse à Berlin. "Il s'agira du plus important afflux dans le pays depuis la fin de la Seconde guerre mondiale", a poursuivi le ministre ajoutant que Berlin s'attendait à voir ces chiffres continuer de croître dans les années à venir. "C'est un défi à tous les niveaux de l'Etat, fédéral et local", a-t-il rappelé. "Nous pouvons répondre à ce défi. Je ne pense pas que l'Allemagne sera submergée. Nous pouvons y faire face". Le nombre de migrants a considérablement augmenté ces derniers mois. Un grand nombre d'entre eux entreprend un voyage périlleux qui passe le plus souvent par les côtes du Sud de l'Europe, une escale vers les pays les plus riches du continent. Actuellement, les Syriens constituent le plus gros contingent de demandeurs d'asile en Allemagne. De très nombreuses demandes sont également déposées par des personnes originaires de pays des Balkans, comme la Serbie et l'Albanie. En Allemagne, le précédent record annuel était de 438.191, un chiffre atteint en 1992 lorsque l'éclatement de la Yougoslavie avait poussé de nombreux habitants des Balkans sur les routes du départ. L'année suivante, le Parlement avait modifié la Constitution afin d'imposer des conditions plus strictes au droit d'asile et le nombre de demandeurs avait par la suite chuté, jusqu'à atteindre 28.000 en 2008. Après la Seconde guerre mondiale, l'Allemagne avait accueilli quelque 13 millions de personnes et de réfugiés fuyant l'installation de régimes liés à l'Union soviétique dans plusieurs pays d'Europe de l'Est. (Erik Kirschbaum et Josie Le Blond; Simon Carraud pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant