L'Allemagne a fait ses choux gras de la crise grecque

le , mis à jour à 23:04
11
L'Allemagne a fait ses choux gras de la crise grecque
L'Allemagne a fait ses choux gras de la crise grecque

La chancelière Angela Merkel s'était engagée auprès des Allemands à ce que les plans d'aide accordés à Athènes ne leur coûtent rien. Elle a réussi. Les contribuables d'outre-Rhin ne le savent peut-être pas encore : leur pays a pu réaliser des économies budgétaires de quelque 100 milliards d'euros depuis le début de la crise grecque en 2010.  C'est ce que révèlent les calculs de l'Institut Leibnitz de recherche économique (IWH) qui ont été rendus publics lundi.

Les investisseurs ont redoublé de confiance en l'Allemagne. Les experts ont effectué des simulations en partant du constat que les investisseurs confrontés à une crise économique effectuent le plus possible des placements sûrs. «Durant la crise européenne de la dette, l'Allemagne a profité de cet effet de manière disproportionnée», selon eux.

Des gains même si Athènes ne remboursait pas. La crise de la dette en Europe a aussi permis à Berlin  de bénéficier de taux d'emprunts plus bas auprès de la Banque centrale européenne (BCE), ce qui aurait permis, selon l'IHW, des économies budgétaires globales d'au moins 100 milliards d'euros sur les quatre dernières années. «Des économies dépassent le coût engendré par la crise et ce même si la Grèce ne remboursait pas entièrement sa dette», écrivent les économistes. Pourtant Angela Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble sont radicalement opposés à un effacement partiel de l'abyssale dette grecque alors que la plupart des économistes et certaines institutions internationales comme le FMI la juge insoutenable (à plus de 170% du PIB).

De juteuses privatisations. L'Allemagne a également raflé d'importants contrats lors des privatisations menées tambour battant par Athènes depuis 2011 en échange de l'aide financière des Européens notamment. La société Fraport, associée à un entrepreneur grec, a notamment décroché le contrat de rachat de 14 aéroports régionaux grecs, dont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • staneley le mardi 11 aout 2015 à 10:00

    Et l'Allemagne a aussi profiter de baisse de la croissance en chine avec la baisse du pétrole, non?On revient au bon vieux bouc émissaire, vive la France nationaliste et belliqueuse!

  • staneley le mardi 11 aout 2015 à 09:55

    Et la France, elle n'en a pas profité des taux bas??? Incroyable de voir pousser ici des articles germanophobe... Seulement la France continue a fabriquer des chômeurs. Quand on lit cet article on a l'impression que c'est presque l'Allemagne qui a voulu cette crise. Remarquez ça marche avec certaines personnes un peu déficitaire mentalement sur ce forum.

  • mickae82 le mardi 11 aout 2015 à 08:56

    ils ont su siphonner les éco de la zone Euro avec la concupiscence de dirigeants ne recherchant que leur intérêt personnel

  • sethsix le mardi 11 aout 2015 à 07:12

    Article en pure hypothèse et conjecture. D'une, je suis sûr que les allemands ont du le voir sur leur feuille d'impot (ou à la source) et de 2 partant du même principe de baisse des taux la France aussi. L'allemagne n'a pas engrangé 100milliard, pas plus que si le pétrole avait monté que la troisième guerre mondiale aurait eu lieu et qu'un astéride se serait écrasé sur Terre seul Bill Gates serait encore vivant

  • b.renie le mardi 11 aout 2015 à 06:33

    L'Allemagne a pu réaliser des économies budgétaires de quelque 100 milliards d'euros ! Heureux pays qui a des dirigeants qui travaillent et ne se contentent pas de bavacher !!!!

  • monjohn le mardi 11 aout 2015 à 06:32

    Les allemands, les chinois et les américains seront les maitres du monde, le reste leurs esclaves.

  • stepone7 le mardi 11 aout 2015 à 05:03

    l allemagne a fait de l argent depuis la crise en grece ? mais c est elle qui a prété le plus .. si la grece ne rembourse pas c est elle qui sera la plus grande perdante .. donc je pense pas que cela soit vraiment un nette benefice grace a la crise grece.. juste les medias francais qui essayent de trouver un nouveau coupable en l allemagne alors que le seul responsable à tout ca est la grece .. pitoyable

  • M8614773 le mardi 11 aout 2015 à 03:09

    cool patjo47, l' allemagne va pouvoir en profité pour rendre l'argent qu'elle doit a toute l'europe d'apres guerre !l' allemagne s'est relevé grace a l'annulation de sa dette,faudrait voir de ne pas oublier l'histoire et de ne pas prendre en compte,que ce qui vous arrange !

  • patjo47 le mardi 11 aout 2015 à 00:07

    La preuve est surtout faite que l Allemagne est gérer par des gens compétents qui travaillent et avancent!Et pas par des rigolos qui ne parlent que de garanties sociales de RTT de 32 heures de CAF de CDD et autres abus a tous va!

  • M3182284 le mardi 11 aout 2015 à 00:02

    On prête à qui sait gérer un budget. Pas à qui ne rembourse jamais. On ne prête qu'aux riches parce que les pauvres ne remboursent pas.