L'alimentation des Ecossais cause 4000 décès par an

le
0
Le taux de maladies cardiovasculaires et de cancers est particulièrement élevé chez les Ecossais, les Irlandais et les Gallois, notamment du fait de leur régime alimentaire.

Si tout les habitants du Royaume-Uni se nourrissaient comme les Anglais, le pays éviterait 4000 morts par an, analyse une étude que vient de publier le site du British Medical Journal.

Les Ecossais, Irlandais et Gallois mangent en effet moins de fruits et légumes que leurs cousins anglais et leur alimentation est plus riche en graisses saturées et en sel. Conséquence : la mortalité par maladies du c½ur, attaques cérébrales et cancers y est plus élevée qu'en Angleterre.

Un changement de régime alimentaire aurait d'abord un impact sur les décès par maladies cardiovasculaires, particulièrement meurtrières en Ecosse. Chaque année, 333 Ecossais sur 100.000 décèdent de ce type de pathologie. A titre de comparaison, dans le nord de la France, le ratio est de 89 morts pour 100.000 habitants.

Certes, le régime alimentaire à lui seul ne peut combler l'écart de mortalité. Le tabagisme, l'alcool ou encore le manque d'exercice sont également à prendre en compte. Mais

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant