L'Alianza Lima, une génération abimée en mer

le
0
L'Alianza Lima, une génération abimée en mer
L'Alianza Lima, une génération abimée en mer

Il y a 28 ans jour pour jour avait lieu l'une des pires catastrophes aériennes de l'histoire du sport. Parmi les 43 victimes du crash du Fokker F27 de la marine péruvienne, 16 joueurs de l'Alianza Lima, un club qui était sur le point de conquérir le titre national. Un sacre retardé finalement de 10 ans…

Parce qu'il est amené à voyager plus souvent et plus loin que le commun des mortels, le monde sportif est peut-être victime plus régulièrement que la moyenne d'accidents aériens. Les catastrophes du genre les plus connues étant le crash du Superga transportant le grand Torino en 1949, le désastre de Munich sacrifiant les Busby Babes de Manchester United en 1958 ou encore le drame de 1993 touchant la sélection zambienne. Parmi les cas marquants, on peut aussi citer l'écrasement de l'avion transportant une équipe uruguayenne de rugby en 1972 dans la Cordillère des Andes, épisode qui a donné lieu au film Les Survivants. Plus récemment, il y a eu aussi l'équipe de hockey russe du Lokomotiv Iaroslav décimée en 2011 ou, dans un autre genre, Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine victimes d'un crash d'hélicoptères en Argentine il y a moins d'un an. L'accident qui a eu lieu le 8 décembre 1987, il y a très exactement 28 ans, est moins connu mais il fut l'un qui fit le plus de victimes : 43 morts sur 44 personnes dans l'avion, dont 16 joueurs d'une même équipe et la quasi-totalité du staff et de la direction d'un club profondément endeuillé : l'Alianza Lima au Pérou.

Problème de sortie du train d'atterrissage


La formation de l'Alianza Lima venait de disputer un match face au Deportivo Pucallpa, ville située dans les terres, au centre du pays. La rencontre comptait pour le championnat national. C'était la fin de saison et le club de la capitale péruvienne était sur le point de conquérir le titre national, le 18e de son histoire et le premier depuis près de dix ans. Un sacré mérité pour une formation talentueuse portée par quelques cadres de la sélection nationale, dont le gardien José Gonzalez et le très prometteur attaquant Luis Antonio Escobar. L'Alianza l'emporte 1-0, confortant un peu plus son leadership. Dans la foulée, il est prévu que les joueurs, le staff et tout l'entourage qui a fait le déplacement prennent un avion spécialement affrété par la Marine péruvienne, direction l'aéroport international Jorge Chávez de Lima. À 18h30, le Fokker F27 décolle a plein, avec 44 personnes à bord : 16 joueurs, 5 membres du staff, 4 de la direction du club, 8 pom-pom girls, 3 arbitres, 2 membres de la compagnie aérienne et 6 membres d'équipage. Les conditions climatiques sont bonnes, le court…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant