L'Algérie veut développer le gaz de schiste

le
0
(Commodesk) D'après son ministre de l'Energie, l'Algérie dispose de réserves en gaz de schiste "comparables aux plus importants gisements américains". Youssef Yousfi a fait cette déclaration lundi dans le cadre d'un atelier sur la question des gaz de schiste à Oran. Aucun chiffre précis n'a en revanche été indiqué, le ministre expliquant que la phase d'évaluation des ressources n'était pas encore terminée.

Le pays n'a pas non plus communiqué de calendrier concernant l'exploration, mais de nouveaux partenariats vont être prochainement noués avec des acteurs "disposant de la maîtrise technologique". L'Italien ENI a signé en 2011 un accord en ce sens avec la compagnie publique algérienne d'hydrocarbures Sonatrach.

Les estimations de l'Algérie sont cependant très différentes de celles du département américain de l'Energie, qui évalue les réserves prouvées de gaz de schiste à 4.500 milliards de mètres cubes en Algérie, contre 7.700 milliards aux Etats-Unis.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant