L'Algérie suspend ses vols commerciaux vers Tripoli

le
0
    ALGER, 27 janvier (Reuters) - L'Algérie a suspendu ses vols 
commerciaux à destination de Tripoli, trois jours après 
l'arrestation de plus de 200 Marocains à l'aéroport d'Alger où 
ils se trouvaient en transit avant de rejoindre la Libye. 
    L'aviation civile algérienne, qui n'a pas fourni 
d'explication à cette décision de suspendre les liaisons avec la 
capitale libyenne, précise qu'elle entrera en vigueur à compter 
de vendredi. 
    Interrogés, des responsables algériens n'ont pas indiqué 
quand ces liaisons pourraient éventuellement reprendre. 
    Les autorités algériennes redoutent que des ressortissants 
marocains transitent par l'Algérie pour rejoindre la Libye et 
aillent grossir les rangs de l'Etat islamique qui s'est implanté 
dans la ville de Syrte, expliquent des experts en sécurité. 
    Le Premier ministre Fayez Seradj, qui dirige le nouveau 
gouvernement d'union nationale libyen reconnu par l'Onu, a 
rencontré à Alger le président algérien Abdelaziz Bouteflika. La 
suspension des vols commerciaux a été annoncée quelques heures 
après cette rencontre. 
     
     
 
 (Lamine Chikhi; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant