L'Algérie célèbre ses 50 ans d'indépendance

le
0
Les féstivités marquant le 5 juillet 1962 ont commencé à Alger.

La nuit est à peine tombée que des accords de raï mêlés de chants patriotiques résonnent déjà dans les rues d'Alger. Des jeux de lumière embrasent le port de Sidi Fredj (là où les Français ont débarqué en 1830, à l'ouest de la capitale). Et des petits drapeaux nationaux hissés par milliers sur les boulevards flottent au vent, annonciateurs d'un événement que l'État algérien a souhaité fastueux: le cinquantenaire de l'indépendance, proclamée le 5 juillet 1962. Une enveloppe colossale, de 2 milliards d'euros, aurait été dégagée sur des fonds spéciaux pour organiser les festivités sur une année. L'inauguration se fera ce soir par le président Bouteflika qui assistera à une comédie musicale de plus de 800 artistes, retraçant l'histoire de l'Algérie, conçue par le chorégraphe libanais Caracalla.

Cette cérémonie se clôturera par un feu d'artifice que l'on annonce «grandiose» et sera suivi les deux jours d'après par un spectacle de plus de 10 000 e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant