L'Algérie affirme avoir tué un émir de Daech à l'ouest de la capitale

le
0

Comme la Tunisie ou le Mali, l'Algérie n'en a pas fini avec le terrorisme islamiste malgré des années noires. Lundi, le ministère de la Défense a annoncé avoir abattu un émir important de la mouvance Al-Qaïda au Maghreb ayant rallié l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) en 2015. Il aurait été tué dimanche par l'armée à Gouraya, à une centaine de kilomètres à l'ouest d'Alger, ont indiqué lundi des sources sécuritaires.

Il s'agit selon les autorités algériennes, de Mouloud Baal, alias Abou El Moundhir. Agé de 43 ans, il a rejoint les maquis islamistes en 1992 au moment de l'insurrection des groupes armés islamistes contre le pouvoir après l'arrêt du processus électoral et qui a vu naître la guerre civile qui a ensanglanté le pays durant une décennie.

Plus de 150 terroristes arrêtés ou tués en 2015, selon Alger

D'après Alger, cet émir a été tué dimanche dans une opération de l'armée au lieu dit Oued-Sebt où son groupe a posé une bombe contre un convoi de la gendarmerie algérienne il y a deux semaines. Un fusil d'assaut Kalachnikov et une quantité de munitions ont été récupérés au cours de cette opération, selon un communiqué du ministère de la Défense qui a parlé de la mort d'un «dangereux terroriste». Abou El Moundhir était à la tête d'un groupe d'une «soixantaine de terroristes» qui avait notamment commis une attaque en août 2011 contre l'Académie militaire interarmes de Cherchell, la Saint-Cyr algérienne. Ce groupe a fait allégeance à Daech (acronyme en arabe du groupe Etat islamique) l'année dernière.

En 2015, l'armée algérienne a tué ou arrêté «157 terroristes dont 10 commandants», selon le ministère de la Défense. Malgré l'adoption en 2005 d'une Charte pour la paix et la réconciliation, censée tourner la page de la guerre civile qui a fait 200.000 morts pendant la «décennie noire», des groupes armés islamistes restent actifs en Algérie et visent ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant