L'Alfi s'insurge à son tour contre les propositions de la Commission sur les fonds monétaires

le
0

(NEWSManagers.com) - L'Association luxembourgeoise des fonds d'investissements ( Alfi) a réagi à son tour à la proposition de réglementation des fonds monétaires en exprimant ses vives préoccupations sur l'impact des mesures envisagées.

" Les fonds moéntaires représentent 15% de l'industrie européenne des fonds d'investissement. Ils constituent une source importante de financement à court terme pour l'économie. Les propositions de la Commission, notamment celles concernant les actifs éligibles et la diversification, sont trop sévères et excèdent mêmes les régles gouvernant les produits Ucits, ce qui n'est pas justifié" , estime Marc Saluzzi, président de l' Alfi, cité dans un communiqué.

Le coussin supplémentaire de 3% exigé pour les fonds monétaires à valeur constante (50% des fonds monétaires européens) est également malvenu, ce type de matelas ayant été conçu à l'origine pour le secteur bancaire. Le secteur des fonds d'investissement est déjà très régulé, relève l' Alfi. Les coussins envisagés par la Commission sont trop coûteux pour les fonds monétaires à valeur constante, tout particulièrement dans l'environnement actuel de bas taux d'intérêt.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant