L'alerte aux orages levée sur 22 départements

le
0
L'alerte aux orages levée sur 22 départements
L'alerte aux orages levée sur 22 départements

Les violents orages de la veille ont laissé place ce dimanche matin à de fortes pluies dans une dizaine de départements du Sud-Est. Vers 1 heure du matin, Météo France a levé l'alerte orange qui était encore en vigueur dans 22 départements en raison d'orages et de vents violents. Conséquence de ces intempéries : en Bourgogne, les vignobles de la Côte de Beaune ont été durement touchés par la grêle.

«Des pluies modérées très localement orageuses devraient encore concerner l'est de la vallée du Rhône, les Alpes et le Jura jusqu'en fin de matinée dimanche mais ne justifient plus le maintien des départements en vigilance orange», explique l'organisme.

Fortes pluies dans le Sud-Est

En ce début de matinée, Météo Consult confirme que de fortes pluies concernent toutes les régions situées à l'est du Rhône. «L'activité pluvio-orageuse se concentre du sud de Rhône-Alpes à la basse vallée du Rhône à la Provence jusqu'au Var. Là des chutes de grêle sont à redouter» précise l'organisme.

En fin de matinée, les intempéries s'éloigneront vers l'Italie. En attendant, ces orages restent localement forts. De fortes précipitations sont à annoncée avec des cumuls de pluies qui peuvent atteindre de 15 à 30 mm en 1 heure, et de 20 à 40mm sur l'ensemble de l'épisode d'intempéries, souligne encore Météo Consult. Parfois, des chutes de grêle avec des grêlons d'un diamètre de 1 à 5 cm accompagnées de brutales rafales de vent (jusqu'à 100 km/h) sont à prévoir.

Des vignes détruites par la grêle...

Dur réveil pour les vignerons de la côte de Beaune. Samedi après-midi, leurs vignobles ont été durement touchés par des orages de grêle, qui sont tombés notamment sur les communes de «Santenay, Meursault, Volnay, Pommard et sûrement Beaune», où poussent de prestigieuses appellations. «C'est une véritable catastrophe» a déploré le président du syndicat de Pommard, Jean-Louis ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant