L'alcool pourrait nuire aux spermatozoïdes

le
0
Les garçons dont la mère a bu pendant la grossesse risquent d'être moins fertiles.

REPRODUCTION La baisse du nombre de spermatozoïdes constatée chez les hommes, en Europe et aux États-Unis, au cours des dernières décennies pourrait bien être due, au moins en partie, à une exposition à l'alcool in utero.

Dans une étude, publiée récemment dans la revue Human Reproduction, Cecilia Ramlau-Hansen et ses collègues de l'hôpital universitaire d'Aarhus (Danemark) montrent que les hommes dont la mère a bu plus d'un verre par jour pendant la grossesse ont une production de spermatozoïdes réduite d'un tiers, et que des effets sont déjà sensibles à partir de seulement deux verres par semaine, soit 24 grammes d'alcool. C'est la première fois qu'un tel lien est mis en évidence. «Même s'il ne s'agit pour l'instant que d'une simple corrélation, cette nouvelle piste est intéressante», estime le Pr Louis Bujan, de l'université Paul-Sabatier et du CHU de Toulouse. Rappelons que la consommation d'alcool par les femmes enceintes est déjà la première cause n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant