L'alcool a fait plus de trois millions de morts en 2012

le
9
L'ALCOOL A FAIT PLUS DE TROIS MILLIONS DE MORTS EN 2012
L'ALCOOL A FAIT PLUS DE TROIS MILLIONS DE MORTS EN 2012

LONDRES (Reuters) - L'alcool a fait plus de trois millions de morts en 2012, via les maladies ou les violences qu'il engendre, a déclaré lundi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en appelant les gouvernements du monde entier à lutter contre sa consommation.

"Il faut faire davantage pour protéger les populations des conséquences négatives sur la santé de la consommation d'alcool", a déclaré Oleg Chestnov, sous-directeur général de l'OMS pour les maladies non transmissibles et la santé mentale.

Selon cet expert, une consommation excessive d'alcool accroît les risques de développer plus de 200 maladies différentes, telles que le cancer, et 3,3 millions de personnes en sont mortes en 2012. L'alcool fait davantage de morts chez les hommes que chez les femmes.

L'OMS a étudié la consommation d'alcool, ses conséquences en termes de santé publique et les politiques en la matière dans 194 pays.

En moyenne, d'après ce rapport, chaque personne dans le monde âgée d'au moins 15 ans boit 6,2 litres d'alcool pur par an. Comme moins de la moitié de la population mondiale boit (38%), cela signifie que chaque buveur consomme en moyenne 17 litres d'alcool pur par an.

"Nous avons calculé qu'à travers le monde, environ 16% des buveurs sont impliqués dans des épisodes de consommation massive, phénomène généralement appelé 'binge-drinking', qui est le plus néfaste à la santé", a déclaré Shekhar Saxena, directeur du département de l'OMS chargé de la santé mentale et des abus de substances psychoactives.

Il a souligné que les pauvres étaient généralement plus touchés par les conséquences sociales et sanitaires de la consommation d'alcool: "Ils n'ont souvent pas accès à des soins de qualité et sont moins protégés par les réseaux familiaux et communautaires."

L'OMS juge qu'un plus grand nombre de pays devraient s'inspirer des mesures déjà prises par certains, telles que le relèvement des taxes sur l'alcool, l'instauration de limites d'âge à l'achat et des restrictions en matière de publicité.

L'OMS insiste aussi sur la prévention et sur la détection des personnes susceptibles d'avoir besoin d'une aide pour limiter ou arrêter leur consommation d'alcool.

Elle estime que la consommation a été globalement stable au cours des cinq dernières années en Europe, où elle est toutefois la plus élevée par personne, en Afrique et sur le continent américain. Elle augmente en revanche en Asie du Sud-Est et dans la partie occidentale de la région Pacifique.

Une étude a montré en janvier qu'un quart des hommes russes meurent avant d'atteindre 55 ans, en grande partie en raison d'une consommation excessive d'alcool. Certains d'entre eux boivent au moins trois bouteilles de vodka par semaine.

(Kate Kelland, Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6486201 le lundi 12 mai 2014 à 18:00

    Et si on se cotisait pour payer à boire à hollande

  • nebraska le lundi 12 mai 2014 à 17:25

    Le milieu viti-vinicole fait juste vivre 500 000 personnes en France....une paille n'est ce pas ?

  • mlaure13 le lundi 12 mai 2014 à 16:56

    L'alcool s'est comme la prostitution...si on en veut plus (et ce serait dommage), il faut brûler les vignes et les filles avec !...:-)))

  • nebraska le lundi 12 mai 2014 à 16:43

    sidelcr - L'alcool aussi est taxé. Juste en passant hein ...Tu ne t'es jamais demandé à quoi servait la petite étiquette ronde sur les bouchons qui ferme les bouteilles ?? Non non, ce n'est pas la date de péremption.

  • sidelcr le lundi 12 mai 2014 à 16:39

    Il est tellement plus facile de taxer le tabac & la voiture .

  • Gary.83 le lundi 12 mai 2014 à 16:30

    et en plus les musulmans ne boivent pas sinon ça ferait plus !!

  • d.e.s.t. le lundi 12 mai 2014 à 16:24

    Pour une fois où les citoyens payent des taxes avec plaisir, on ne va pas faire la fine bouche!(LOL)

  • Gary.83 le lundi 12 mai 2014 à 16:12

    ceux qui ont échappé aux plaisirs de l'alcool iront en maison de retraite à 85 ans avec un Alzheimer, finiront à 95ans après avoir laissé leurs 4 sous à l' ehpad !leur héritier sera la communauté !! comme en Russie sovietique !

  • dotcom1 le lundi 12 mai 2014 à 15:43

    Dans alcool, il y a cool