L'AKP d'Erdogan pourrait retrouver une majorité absolue - sondage

le
0

ANKARA, 10 août (Reuters) - Le Parti de la justice et du développement (AKP) du président turc Recep Tayyip Erdogan pourrait retrouver une majorité absolue au Parlement en cas d'élections législatives anticipées, selon un sondage MAK diffusé lundi. Le parti présidentiel a perdu sa majorité absolue lors des législatives du 7 juin dernier, n'enregistrant que 40,9% des voix, son pire score électoral en plus de dix ans. Le sondage MAK le crédite de 44,7% des intentions de vote. Son échec du mois de juin s'explique principalement par la percée du Parti démocratique des peuples (HDP), qui a franchi pour la première fois le seuil des 10% nécessaire pour être représenté au Parlement. Les négociations en vue de former un gouvernement sont passées au second plan depuis l'offensive déclenchée le mois dernier par Ankara contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI) et les séparatistes kurdes en Syrie et en Irak. Selon ses adversaires, le président Erdogan utiliserait cette offensive pour cimenter le soutien de l'électorat nationaliste et discréditer le HDP, à l'origine prokurde mais qui a réussi à élargir sa base électorale, en vue d'élections anticipées. Le dirigeant du HDP, Selahattin Demirtas, est accusé de liens avec les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Le parquet de Diyarbakir a ouvert fin juillet une enquête contre lui pour avoir "incité et armé" des manifestants lors de rassemblements l'année dernière dans le sud-est du pays. (voir ID:nL5N10A5R5 ) D'après le sondage MAK, le HDP n'est plus crédité que de 10,7% des intentions de vote contre 13% aux élections de juin. Les deux autres partis représentés au Parlement, le Parti républicain du peuple (CHP, laïque) et le Parti d'action nationaliste (MHP), obtiendraient pour leur part des scores quasi similaires à leurs performances de juin. (Ercan Gurses; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant