L'aile militaire du Hamas interdite en Egypte

le
1

(Avec réaction du Hamas §§4-5) LE CAIRE, 31 janvier (Reuters) - L'aile militaire du Hamas a été interdite samedi par la justice égyptienne, qui l'a ajoutée à la liste des organisations terroristes. Le mouvement palestinien est issu des Frères musulmans égyptiens, qui figure également sur cette liste et fait l'objet d'une intense répression depuis l'éviction du président Mohamed Morsi. Membre de la confrérie, le premier chef de l'Etat démocratiquement élu a été déposé par l'armée en juillet 2013. Les nouvelles autorités égyptiennes accusent le Hamas de soutenir Ansar Baït al Makdis. Ce groupe radical basé dans le Sinaï a prêté allégeance à l'organisation Etat islamique et a revendiqué une série d'attentats contre l'armée qui ont fait au moins 30 morts jeudi. ID:nL6N0V917A Dans ces conditions, Le Caire ne peut plus prétendre à jouer un rôle de médiateur dans le conflit israélo-palestinien, a-t-on réagi de source proche d'Ezzedine al Kassam, l'aile militaire du Hamas. "Après cette décision de justice, l'Egypte n'est plus une médiatrice dans les affaires palestino-israéliennes", a déclaré ce responsable à Reuters. (Michael Georgy, avec Nidal al Mughrabi à Gaza; Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • housssss le samedi 31 jan 2015 à 19:40

    Évidemment. Il n'y a que les pro-palestiniens qui les considèrent comme des interlocuteurs légitimes...