L'AIIB compte être opérationnelle d'ici la fin de l'année

le
0

SINGAPOUR/NEW DELHI (Reuters) - La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (AIIB) s'est fixé vendredi l'objectif ambitieux d'être opérationnelle d'ici la fin de l'année, à l'issue d'un sommet ayant réuni pendant trois jours les représentants des futurs pays fondateurs à Singapour.

Cette nouvelle banque lancée par la Chine a indiqué dans un communiqué que la réunion avait permis de finaliser la convention de l'AIIB, qui devrait être prête à être signée d'ici la fin juin.

Certains délégués ont affiché leur scepticisme face à l'objectif fixé, dans la mesure où les propositions établies lors de la réunion de Singapour doivent être validées par les autorités de chaque pays concerné.

"Ce n'est pas sûr que nous pourrons commencer en début d'année prochaine", a déclaré un représentant ayant requis l'anonymat.

"La Chine espère que les pays membres obtiendront les autorisations (gouvernementales) d'ici la fin de l'année afin que l'activité commence en début d'année prochaine. Mais je me demande si c'est possible", a-t-il ajouté.

On recense un total de 57 pays parmi les membres fondateurs potentiels de l'AIIB.

Des délégués ayant requis l'anonymat ont indiqué à Reuters que la Chine devrait être le principal actionnaire, avec une part de 25 à 30%, devant l'Inde, qui pourrait détenir de 10 à 15% du capital.

Au total, les pays asiatiques devraient détenir 72 à 75% du capital de l'AIIB.

(Karen Lema, Manoj Kumar, Eveline Danubrata, Jongwoo Cheon, Aradhana Aravindan et Rujun Shen à Singapour; Myriam Rivet pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant