L'aide humanitaire toujours bloquée en Syrie, dénonce De Mistura

le
0
    GENEVE, 14 avril (Reuters) - L'émissaire des Nations unies 
pour la Syrie, Staffan de Mistura, a déploré jeudi que l'aide 
humanitaire ne parvienne toujours qu'au compte-gouttes aux 
villes assiégées et a appelé le groupe de contact sur la Syrie à 
"se réveiller". 
    L'Onu espérait que l'accord de "cessation des hostilités" 
partielle conclu en février sous l'égide de la Russie et des 
Etats-Unis permettrait une amélioration de la situation 
humanitaire en Syrie, démontrant ainsi son utilité. 
    Mais alors que les combats reprennent un peu partout, les 
convois d'aide atteignent de moins en moins les populations qui 
en ont le plus besoin. 
    "(Il y a) de la déception, de la frustration, bien sûr, 
surtout à un moment où on espérait que l'accès aux zones 
assiégées irait en s'améliorant", a déclaré Staffan de Mistura à 
la presse après s'être entretenu à Genève avec des représentants 
de pays qui fournissent de l'aide. 
    Selon un document du comité coordonnant les opérations 
humanitaires de l'Onu, seules quatre opérations ont pu être 
organisées depuis le début du mois d'avril, ce qui n'a permis de 
fournir une assistance qu'à 0,8% de l'ensemble des populations 
civiles assiégées. 
    En mars, il y avait eu 19 opérations qui avaient bénéficié à 
21% de la population assiégée. 
    Staffan de Mistura a particulièrement déploré que l'Onu 
n'ait toujours pas accès à plusieurs quartiers de la périphérie 
de Damas encerclés par les forces gouvernementales. 
    Le diplomate suédois a souligné que cette évolution devait 
résonner comme une "sonnette d'alarme pour qu'on ne se contente 
pas d'assister passivement à des réunions pendant lesquelles on 
établit le constat qu'il n'y a pas d'amélioration." 
    "Il faut des améliorations", a-t-il insisté à la veille d'un 
rendez-vous avec la délégation du gouvernement de Bachar al 
Assad, attendue vendredi à Genève pour la poursuite des 
discussions de paix avec l'opposition. 
 
 (John Irish; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant