L'aide financière à Gaza arrive au compte-gouttes

le
0

GAZA, 19 décembre (Reuters) - A peine 2% des fonds promis pour la reconstruction de la bande de Gaza après l'intervention militaire israélienne dans l'enclave palestinienne cet été ont été versés, indiquent des responsables palestiniens et onusiens. Les promesses de dons lors d'une conférence au Caire s'élevaient à 5,4 milliards de dollars dont un milliard offert par le Qatar, 500 millions par l'Arabie saoudite et 780 millions en provenance des Etats-Unis et de l'Union européenne sous diverses formes d'assistance. La moitié de ce montant global devait être affecté aux opérations de reconstruction des maisons et infrastructures détruits au cours des sept semaines de l'intervention israélienne. Le reste devait servir à soutenir le budget palestinien. Pour l'instant, seuls 100 millions de dollars ont été reçus pour être affectés à la construction d'abris et à travaux de réparation, indiquent l'Onu et d'autres responsables. "Ces fonds seront largement épuisés en janvier 2015. Il nous manque 620 millions de dollars (pour des abris et des maisons) et nous allons manquer de fonds au pire moment de l'hiver", a commenté Robert Turner, directeur des opérations de l'Office de secours et de travaux des Nations unies (UNRWA). "Les pays arabes n'ont fait aucun versement pour le moment", a commenté Moufid al Hassaïna, ministre palestinien du Logement. "Les Européens (ont donné) juste quelques millions et un petit quelque chose des Suédois", a-t-il ajouté. Aucune indication n'a été fournie sur les 200 millions de dollars promis à la fois par la Turquie et par les Emirats arabes unis. (Luke Baker et Nidal al Mughrabi; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant