L'aide aux industries démarre lentement 

le
0
Le ministre de l'Industrie, Éric Besson, a accordé mardi des aides à la relocalisation à deux nouvelles entreprises. Cette mesure, annoncée en mars par Nicolas Sarkozy, peine à démarrer.

Le ministre de l'Industrie, Éric Besson, a décidé mardi d'accorder à deux PME françaises Axon'Câble et MP Hygiène des aides à la réindustrialisation. La première va recevoir une enveloppe de 2,2 millions d'euros. La seconde, dans laquelle le Fonds stratégique d'investissement (FSI) a pris une participation à hauteur de 3,25 millions d'euros, recevra 4,2 millions d'euros. Cette décision porte à trois le nombre d'entreprises françaises ayant bénéficié d'une aide à la réindustrialisation, parfois aussi appelée aide à la relocalisation.

Elle constitue l'une des vingt-trois mesures annoncées le 4 mars dernier par le président de la République pour redonner un nouveau souffle à l'industrie à la suite d'une vaste consultation dans le cadre des États généraux de l'industrie. «La France doit garder ses usines», affirme ce jour-là Nicolas Sarkozy lors d'une visite chez Eurocopter, le fabricant d'hélicoptères. L'objectif est d'augmenter la production indust

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant