L'aide américaine aux Palestiniens bloquée 

le
0
Cette suspension pourrait gêner la politique sécuritaire de Mahmoud Abbas.

Une partie du Congrès américain semble décidée à faire payer cher aux Palestiniens leur campagne pour l'adhésion de leur État à l'ONU. À titre d'avertissement, les élus américains ont bloqué le versement d'une tranche de 200 millions de dollars d'aide destinée à l'Autorité palestinienne. Le pactole correspond à un tiers de l'aide annuelle versée par les États-Unis. Cette sanction a été prise contre l'avis de Barack Obama par des membres du Congrès surtout républicains à l'approche de l'élection présidentielle de l'an prochain.

Paradoxalement, la sanction, qui aurait dû satisfaire Israël, suscite des réserves notamment chez Ehoud Barak, le ministre de la Défense, et les responsables de l'armée, qui redoutent par-dessus tout que l'Autorité palestinienne ne puisse plus assurer la paye des 150 000 fonctionnaires, avec à la clé, le risque de voir se propager un chaos généralisé. En privé, les responsables militaires ne manquent pas de souligner que l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant