L'aide à l'apprentissage davantage ciblée sur les TPE

le
0
VERS UN CIBLAGE ACCRU DES AIDES À L?APPRENTISSAGE SUR LES TPE
VERS UN CIBLAGE ACCRU DES AIDES À L?APPRENTISSAGE SUR LES TPE

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé jeudi un ciblage plus fin des aides à l'apprentissage pour les concentrer davantage sur les entreprises de moins de dix salariés, au lendemain de l'annonce de l'annulation de 550 millions d'euros d'aides dans ce domaine.

La suppression de ces aides jugées peu efficaces a provoqué de nombreuses critiques, des organisations patronales dénonçant une attaque contre l'apprentissage au moment même où les autorités promettent de le développer.

Le gouvernement s'est fixé pour objectif de porter à 500.000 le nombre d'apprentis en 2017 contre 440.000 actuellement.

Le comité interministériel de modernisation de l'action publique réuni jeudi "a souligné le ciblage insuffisant des deux aides actuelles (...) et donc leur effet incitatif limité", écrivent les ministères de l'Economie, du Budget et du Travail dans un communiqué commun.

Les aides publiques à l'apprentissage représentent 2,8 milliards d'euros au total chaque année, selon le gouvernement.

Les trois ministères confirment la suppression de l'indemnité compensatrice forfaitaire annoncée jeudi, ainsi que l'économie attendue de 550 millions d'euros.

Ils ajoutent "prévoir une nouvelle aide aux employeurs d'apprentis, plus ciblée, pour les entreprises de moins de 10 salariés", et de "cibler davantage le crédit d'impôt en faveur des employeurs d'apprentis".

L'exonération de cotisations sociales pour les employeurs, équivalente à 1,2 milliard d'euros chaque année, est quant à elle confirmée, son efficacité étant établie, poursuivent-ils.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux