L'agroalimentaire préservé dans l'accord avec les Etats-Unis

le
0
LES ?LIGNES ROUGES? DE PARIS RESPECTÉES EN VUE DE L?ACCORD AVEC LES ÉTATS-UNIS, SELON STÉPHANE LE FOLL
LES ?LIGNES ROUGES? DE PARIS RESPECTÉES EN VUE DE L?ACCORD AVEC LES ÉTATS-UNIS, SELON STÉPHANE LE FOLL

PARIS (Reuters) - Les "lignes rouges" françaises en matière d'agriculture et d'alimentation ont été prises en compte dans l'accord conclu entre les Vingt-Sept sur le mandat des négociations de libre-échange avec les Etats-Unis, a annoncé samedi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.

La France est parvenue vendredi à préserver son "exception culturelle" en faisant exclure le secteur audiovisuel du mandat de la commission européenne dans ces discussions qui doivent s'ouvrir début juillet.

Si le respect de l'exception culturelle est un "point essentiel sur lequel la France a obtenu gain de cause", Paris a également fait inscrire dans le mandat de négociations des garanties pour nos lignes rouges agricoles et alimentaires", écrit Stéphane Le Foll dans un communiqué.

"En ce qui concerne les préférences collectives (OGM, promoteurs de croissance, décontamination chimique des viandes et clonage animal), la France a obtenu la préservation des acquis européens et la non-remise en cause des législations nationales", ajoute-t-il.

Quant aux indications géographiques protégées, la France a "soutenu un haut niveau d'exigence afin que l'accord conduise à une protection effective et traite les cas d'usurpation notamment dans le domaine des vins et spiritueux."

Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant