«L'agroalimentaire n'est pas vertueuse»

le
1
INTERVIEW - Jean-Michel Cohen est médecin nutritionniste. Suite au dernier scandale alimentaire des lasagnes au cheval, il critique une industrie qui cherche à réduire les coûts au maximum.

Le Figaro - Dans l'affaire des lasagnes au cheval, qu'est-ce qui vous choque le plus?

Jean-Michel Cohen - L'étiquettage au nom d'une marque. Vous achetez des produits sous une marque, ici des lasagnes de boeuf Findus et puis vous découvrez que le produit n'a rien à voir avec la marque. C'est un peu la même chose avec les viennoiseries. Vous mangez des pains au chocolat et des croissants dans un Palace cinq étoiles alors qu'en réalité, il s'agit de viennoiseries surgelées fabriquées par des grands groupes industriels, pas du tout dans les cuisine de l'hôtel.

Le Figaro - Selon vous, on a brisé le lien entre le consommateur et le producteur?

Jean-Michel Cohen - Oui, car le trafic ne c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5319573 le lundi 11 fév 2013 à 15:14

    le problème n'est pas un "danger" éventuel de consommer car le cheval n'est pas toxique mais bien la TROMPERIE effectuée par certains.. tous les intermédiaires ne sont pas exempts de procéder à des vérifications.. par ailleurs, il y en a trop .., une solution : acheter frais près de chez soi et préparer soi-même, mais avec des emplois du temps à la convenance des "employeurs" il n'y a plus de place pour une vie NORMALE - avoir du temps pour préparer sainement pour la famille...