L'agriculture pénalisée par sa compétitivité

le
0
L'Allemagne est devenue plus compétitive que la France grâce une main-d'?uvre moins chère de 50 % dans les fruits et légumes et de 20 % dans d'autres filières.

Des exploitations cinq fois plus grandes (80 hectares actuellement), quatre fois moins nombreuses (400.000 aujourd'hui), nourrissant sept fois plus de personnes (un agriculteur nourrit 150 personnes)... Le visage de l'agriculture française s'est totalement métamorphosé ces cinquante dernières années passant d'une agriculture familiale à une agriculture de spécialisation par filières et grands bassins de production. «Les quatre départements bretons détiennent désormais 57 % des effectifs porcins et 20 % du nombre de vaches laitières», soulignent Bertrand Hervieu et François Purseigle, chercheurs et auteurs de l'ouvrage Sociologie des mondes agricoles. «Le Nord de la France, la Lorraine et le Poitou ont vu le nombre d'exploitations spécialisées en céréales et oléagineux progresser», poursuivent...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant