«L'agressivité est un appel à l'aide»

le
0
INTERVIEW Virginia Hasenbalg-Corabianu? psychiatre et psychanalyste à Paris, décrypte les ressorts de l'agressivité.

LE FIGARO.- Comment la psychanalyste que vous êtes voit-elle l'agressivité?

Virginia HASENBALG-CORABIANU.-Si on considère l'agressivité exclusivement comme un comportement, en lui attribuant un sens universel et en la condamnant à l'avance, on commet une erreur: l'agressivité est surtout la manifestation de quelqu'un qui est à bout. Et, aussi bizarre que cela puisse paraître, elle représente souvent un appel à l'aide. L'abord psychanalytique consiste à prendre en considération ce quelqu'un, à entendre ce qu'il dit de cette manière et qui d'une certaine façon a été bâillonné. On l'observe fréquemment dans la clinique avec les enfants. Leur mettre des limites est une forme de violence nécessaire. De même, le rappel à l'ordre qui met le sujet face à ses responsabilités et ses engagements est aussi une v...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant