L'agresseur de la collégienne a été mis en examen

le
0
L'adolescent de 14 ans est poursuivi pour coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec circonstance aggravante.

L'adolescent qui a frappé à mort une jeune fille lundi à Florensac, a été mis en examen mercredi pour coups ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Selon le procureur de la République à Béziers, Patrick Mathé,le fait que la victime soit une mineure de moins de 15 ans est une circonstance aggravante. L'adolescent a été placé en détention «dans un centre adapté», a annoncé le procureur, décrivant un garçon aujourd'hui «effondré».

Mardi, l'autopsie a confirmé que la victime avait succombé aux coups reçus. L'adolescente est décédée «des suites d'une hémorragie interne, à la suite d'un uppercut sous le menton», a déclaré le procureur.

L'auteur de coups, âgé de 14 ans, pratiquait la boxe, selon certains témoins. Le procureur de la République de Béziers a évoqué un «acte inacceptable», commis «à mains nues».

«C'est dur, parce que mon fils n'était pas parti pour la tuer, il était là pour protéger ma fille, C'est vraiment deux ma

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant